mardi 3 juillet 2012

Une petite salade toute fraiche

Le soleil est au rendez-vous et nous donne des envies de salades fraiches pour le dîner. En voici une qui se prépare en un clin d'oeil et qui sera parfaite pour la petite soirée organisée ce soir à l'école des enfants. De quoi changer des sempiternels quiches et cakes !

Voilà plusieurs mois que "traine" dans le placard un sachet de mélange de céréales (blé, seigle, épeautre). Ni une, ni deux, voilà l'occasion rêvée de l'écouler avant qu'il ne périme. Quelques crevettes, des tomates et un beau poivron rouge de Provence (rien à voir avec ceux insipides de Hollande), de la feta, une huile d'olive d'Italie délicieusement parfumée, de la coriandre et de la ciboulette du jardin... On aurait pu y ajouter un concombre, de la courgette crue, du céleri...

Qu'est-ce que ça sent bon dans la cuisine... Vivement tout à l'heure que l'on y goûte !

Salade comme un taboulé aux crevettes (3)

Salade comme un taboulé aux crevettes

- un sachet de 200g de céréales méditerranéennes Tipiak (blé, seigle, épeautre à l'huile d'olive et à la persillade)

- 25 crevettes roses cuites

- 3 tomates

- 1/2 poivron rouge

- 1/2 oignon blanc

- 50g de feta

- qqs feuilles de coriandre fraiche

- qqs brins de ciboulette fraiche

- 2 cs d'huile d'olive vierge extra d'Italie Oliviers & co

- 1/2 cs de citron

- mélange malin méditerranéen Ducros (sel, ail, persil...)

- moulin saveurs pour grillades Ducros (poivre, poivron...)

Porter 25cl d'eau à ébullition.

Hors du feu, verser le mélange de céréales. Mélanger, couvrir et laisser gonfler 10 mn.

Eplucher les crevettes.

Couper les tomates en dés.

Oter les filaments blancs et les graines du poivron. Le couper en dés.

Eplucher l'oignon et le ciseler.

Couper la feta en dés.

Laver les fines herbes et les émincer.

Egrener les céréales à la fourchette.

Les verser dans un saladier. Ajouter les ingrédients. Assaisonner. Bien mélanger.

Réserver au frais avant de servir.

*****************************

Et que boit-on avec ?

Dernière découverte très sympa : le Lucian rosé.

Je ne suis pas oenologue, n'en maîtrise donc pas le vocabulaire, mais j'aime le vin et sais l'apprécier ! Et côté vin du Languedoc, ça me parle plutôt bien. On voit que le raisin a vu le soleil : le vin a du corps et un goût de fruits rouges délicieux.

Avec ce rosé, même impression. Voilà le type de vin que j'aime et qui me fait dire que les rosés ne sont pas seulement de vins de pizzéria insipides, qui vous irritent la gorge au passage ! D'une couleur rosée très soutenue, cette AOC Coteaux du Languedoc Saint Saturnin, composée de grenache (70%) et de Syrah (30%), est fine, désaltérante, avec un délicieux et subtil goût de fruits. A boire frais tout l'été - avec modération bien sûr !


vendredi 14 octobre 2011

Bon, simple et rapide, que demander de plus ?

Que diriez-vous d'un petit carré d'agneau en croûte de thym ? C'est un plat très facile à réaliser, super rapide pour deux personnes et délicieusement parfumé surtout si, comme moi, la viande provient de Carré de boeuf.

Voilà une entreprise qui propose via son site internet, de la viande de grande qualité, en provenance de producteurs corréziens et limousins entre autres (boeuf, veau, porc, volaille) ou irlandais (pour l'agneau). Il suffit de commander et votre colis vous est livré dans les heures qui suivent (pour Paris et sa région) ou le lendemain (pour la province) où vous le souhaitez. Emballée sous vide, dans une boîte isotherme avec gels réfrigérants, la marchandise reste intacte 48 heures dans l'emballage et une semaine au réfrigérateur.

Avec ce carré d'agneau, nous avons été séduit : la viande était très tendre et bien goûteuse. Essayez, vous ne serez pas déçus !

carré d'agneau rôti (12)

Carré d'agneau rôti en croûte de thym

pour 2 personnes

- 1 carré d'agneau de 350g (4 côtes premières)

- 2 gousses d'ail

- thym

- persillade

- sel, poivre

Sortir la viande du réfrigérateur une demi-heure avant.

Préchauffer le four à 220°.

Poser le carré dans un plat à four.

Le parsemer généreusement de thym, persillade, sel et poivre.

Ajouter dans le plat les gousses d'ail en chemise.

Enfourner 20 minutes.

Pendant ce temps, préparer des tomates provençales et de la semoule.

Couper une belle tomate Coeur de boeuf en deux. La déposer dans un plat.

Parsemer de fleur de sel, de thym et de persillade. Enfourner à côté du carré.

Découper l'agneau et servir avec la gousse d'ail, une tomate provençale et de la semoule.

carré d'agneau rôti (1)

Posté par magkp à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 19 août 2011

A l'heure de l'apéro

Chaque année, avec l'abondance de tomates au jardin, vient le moment où je dois farfouiller dans mes bouquins et classeurs pour trouver des recettes. Car entre la simple salade de tomates, la tarte fine ou plus roborative, le gaspacho, la ratatouille et les tomates farcies (à la viande, aux courgettes), on a vite fait le tour.

La méchouia est une alternative simple et rafraichissante. Cette salade grillée tunisienne est composée de poivrons (les amateurs de sensations fortes opteront pour des piments), d'oignons et de tomates, assaisonnés de sel, de poivre, d'ail, de cumin et de coriandre et arrosés d'huile d'olive. Elle constitue un plat unique, accompagnant du thon et des oeufs durs. J'aime réaliser cette salade qui se marie également bien avec les grillades.

Mais le week-end dernier, j'ai dégusté une très belle variante, servie en début de repas dans des petits verres avec un cake aux courgettes. A l'oeil, elle m'a semblé moins "bouillie" que la version tunisienne ; en bouche, son parfum était très agréable. La différence venait, entre autres, du fait que les tomates n'étaient pas grillées mais crues et que les légumes n'étaient pas pilés mais coupés en dés.

Une recette que j'ai refaite immédiatement, qui peut être dégustée aussi bien à l'apéro (en verrine) qu'en entrée ou en légume d'accompagnement.

Merci Julie pour cette découverte.

déclinaison de méchouia (3)

Salade de tomates crues et poivrons grillés

- 1 poivron rouge

- 1 poivron jaune

- une poignée de tomates cocktail ou cerises (différentes couleurs snt du plus bel effet)

- 1 petit oignon rouge

- 1 gousse d'ail (facultatif)

- 1 belle cuillère à soupe d'huile d'olive

- sel, poivre

Laver et couper les poivrons en deux.

Les épépiner et les disposer sur la lèchefrite côté bombé sur le dessus.

Les faire griller 5 à 10 mn sous le grill du four.

Les sortir (avec précaution) et les enfermer dans un sac ou une boîte plastique une dizaine de minutes pour faciliter l'épluchage.

Oter la peau à l'aide d'un couteau ou des doigts.

Couper les poivrons en cubes d'1 cm (en mirepoix donc).

Laver et tailler les tomates de la même façon.

Eplucher et ciseler l'oignon rouge.

Mélanger les différents légumes dans un saladier.

Ecraser la gousse d'ail, l'incorporer.

Assaissonner généreusement et arroser d'huile.

Bien mélanger et reserver au frais une demi-heure mimum.

Servir dans des petits ramequins, des verres... et déguster bien frais.

Posté par magkp à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 10 janvier 2011

Plats express pour le dîner

La volaille a l'avantage de cuire très rapidement. Autant en profiter les soirs de semaine lorsque l'on est pressée.

Chic et rapide, le magret de canard, sauce au cassis (ou aux myrtilles)

Poêler le magret de canard à feu vif 2 minutes côté peau. Oter la graisse. Retourner et marquer 2 minutes également la seconde face. Réduire le feu et laisser cuire encore 5 à 6 minutes.

Trancher le magret et réserver sous une feuille de papier aluminium.

Vider la poêle, mais ne pas la rincer. Verser le sang rendu à la découpe dans la poêle, ajouter deux cuillérées de crème crue, une autre de confiture de cassis (ou de myrtilles). Mélanger et réchauffer à feu doux. Servir aussitôt.

Escalope de poulet façon basquaise

Poêler les escalopes sur les deux faces.

Ajouter deux poivrons verts et un oignon émincés. Laisser colorer quelques instants.

Verser une boite de tomates pelées (à défaut de bonnes tomates du jardin). Assaisonner.

Réduire le feu et laisser mijoter à couvert 30 bonnes minutes (les poivrons dovent être bien tendres).

Servir avec un riz blanc.

Magret de canard grillé au poivre vert

Poêler le magret de canard à feu vif 2 minutes côté peau. Oter la graisse. Retourner et marquer 2 minutes également la seconde face. Réduire le feu et laisser cuire encore 5 à 6 minutes.

Le découper en tranches fines et le réserver dans une feuille d'aluminium.

Dans la poêle, gratter les sucs avec le sang rendu à la découpe et déglacer le tout avec de la crème fraiche et des grains de poivre vert.

Laisser chauffer quelques secondes et servir avec le magret et, éventuellement, des mangue sautées.

Posté par magkp à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 22 juin 2009

Des airs de garrigue dans ma cocotte !

Vous ne le savez peut-être pas, mais, en ce moment, c'est la pleine saison du lapin. Celui dont la chair est tendre et s'effeuille avec délicatesse dans une gelée pour se déguster froid lors de buffets d'été. Celui dont le goût délicat s'associe si bien avec les produits du soleil tel que la tomate, l'olive, le chèvre, la tapenade...

Le lapin est un plat qui s'adapte à toutes les circonstances : en famille, entre amis, en tête-à-tête et même en solo, selon qu'on le cuisine entier ou en morceaux. Râble, cuisse, épaule, foie... chacun se prépare à sa sauce !

 

 

Abattu à 10/11 semaines, le lapin doit présenter une belle chair rosée et ferme et un foie sans tâche. Il se conserve 3 à 4 jours, bien enveloppé, au réfrigérateur et jusqu'à 7 mois, au congélateur, de préférence sous vide.

Source non négligeable d'Oméga 3, c'est un aliment très bon pour la santé et, notamment, un allié idéal dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Il contient aussi tout un tas de vitamines et d'oligo-éléments qui en fait un produit sain pour toute la famille. Et, cerise sur le gâteau, sa chair ne contient que très peu de matières grasses, idéal, Mesdames, pour notre ligne svelte !

Attention, néanmoins, car le lapin ne cuisant pas avec sa peau (waouh, quel scoop !), sa chair a tendance à absorber les matières grasses. Les diététiciens recommandent donc la cuisson à la vapeur. Mais, ça n'est pas pour ravir forcément nos papilles. Une chair croustillante, c'est quand même le pied, non ?

Ah une petite fricassée de lapin avec de l'ail, du romarin, de la marjolaine, de la coriandre ou du thym... Un lapin à la moutarde, cuit au four ou à la cocotte dans laquelle on ajoute, juste avant de servir, une cuillère de crème fraiche... ou encore un civet, aux pruneaux, aux carottes et au cidre... J'en salive ! Pour l'été, on préférera un râble farci aux tomates séchées et tapenade ou encore cette version familiale, aux tomates et aux herbes de la Provence (thym citronné, romarin, persil simple...), servi avec une poêlée de pommes de terre nouvelles...

lapin_gariguette__1_

Lapin "garriguette"

- 1 beau lapin découpé en morceaux

- 1 belle oignon rouge

- 2 belles tomates

- 1 bouquet d'herbes fraiches : thym citronné, persil plat et romarin, ou encore cerfeuil, thym, coriandre, marjolaine...

- 4 gousses d'ail

- 25 cl de bouillon de volaille (ou de vin blanc, c'est pas mal non plus)

- de l'huile d'olive

- 25 g de beurre

- sel, poivre

Eplucher et émincer l'oignon.

Laver et couper les tomates en quartiers.

Dans une cocotte en fonte, faire dorer l'oignon et les tomates dans le mélange beurre-huile. Retirer.

Ajouter si nécessaire de la matière grasse et faire dorer les morceaux de lapin de tous côtés (selon la grandeur de la cocotte, il faudra vous y reprendre à plusieurs fois). Saler, poivrer.

Remettre les légumes. Ajouter les herbes préalablement passées sous un filet d'eau froide.

Ajouter les gousses d'ail en chemise (c'est-à-dire non épluchées).

Laisser cuire à feu modéré pendant une dizaine de minutes ( ne vous inquiétez pas si ça prend un peu au fond, le goût ne s'en ressentira pas !).

Ajouter le bouillon et laisser cuire à couvert et feu plus doux pendant une vingtaine de minutes.

Oter le bouquet d'herbes et servir bien chaud.

lapin_gariguette__2_

 

 

Pour en savoir plus sur la filière cunicole française, c'est ici !

 

D'autres recettes de lapin :

 

lapin à la moutarde en cocotte

lapin au roquefort

lapin aux pruneaux

râbles de lapin farcis aux tomates séchées et tapenade

Posté par magkp à 12:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 12 janvier 2009

Un déjeuner de famille sans prétention

Quand nous recevons des invités en janvier, l'envie est grande de continuer sur la lancée des fêtes, avec des recettes plus élaborées que d'ordinaire. Pourtant, un certain ras-le-bol se fait ressentir: on aspire à des plats plus simples, moins festifs.

Ce week-end, j'ai donc opté pour un déjeuner simple mais néanmoins convivial.

Apéritif

Salade terre-mer

Coq au vin et gratin dauphinois

coq_au_vin_005

Fromages

Tarte tatin et crème fraiche

tarte_tatin_004

Café, palets et crêpes dentelle au chocolat Gavottes et petits palmiers

Salade terre-mer

par personne :

- 100g de mélange de jeunes pousses

- 2 noix de St Jacques

- 3 dés de foie gras (type Picard)

- 3 lamelles de magret de canard séché

- 3 tomates cerise

- 1/4 de poire

- de la vinaigrette (vinaigre balsamique, sel, 5 baies moulues, huile de noisette)

- 1 tranche de pain aux figues

- 1 noix de beurre

- 1 càc de farine

- sel, poivre

Laver et essorer la salade. La déposer dans une assiette.

Laver et sécher les tomates. Les couper en deux.

Peler et couper la poire en lamelles.

Ajouter les fruits et le magret de canard séché sur la salade.

Saler et poivrer les dés de foie gras. Les fariner. Les faire revenir 3 minutes dans une poêle à revêtement adhésif  sans matière grasse. Réserver au chaud.

Pendant ce temps, faire fondre le beurre dans une seconde poêle. Faire revenir les noix de Saint-Jacques 5 minutes, de tous côtés. Saler, poivrer.

Pendant ce temps aussi, faire griller le pain.

Arroser la salade de vinagrette. Ajouter le foie gras, les Saint-Jacques et le pain et servir.

PS : Désolée mais je n'ai pas pensé à prendre de photos de ce repas !

jeudi 4 septembre 2008

Une des dernières salades de la saison ?

Me revoici après une longue pause de détente ! Et pour commencer, alors que nous vivons les "derniers soleils de la saison" (référence à une poésie de René-Guy Cadoux que mon petit Enzo devait apprendre pour aujourd'hui), je vous propose une salade de pâtes qui utilise le pesto maison que je vous proposais il y a un peu plus d'un mois.
Bon, il n'y  a pas plus simple à réaliser, on ne peut même pas dire que c'est une recette, mais c'est un plat qui plaît bien, servi seul ou en accompagnement d'un barbecue.

salade_de_p_tes_proven_ale__3_

Salade de pâtes provençale

Pour 4 personnes (en plat principal) :

- 300-400g de pâtes creuses aux oeufs frais (mes préférées !)

- 1 pot de pesto maison

- 1 pot de tomates séchées ou de pétales de tomates (de marque Sacla par exemple)

- 1 pot de coeurs d'artichauts (également de marque Sacla par exemple)

- 1 poignée d'olives noires confites (si possible dénoyautées)

- 2 bonnes cuillères de feta à l'huile

- 1 petit pot d'anchois à l'huile

Faire cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet.

Une fois les pâtes refroidies, ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger.

Servir à température ambiante et c'est tout !

PS : vous pouvez remplacer le pesto par une sauce à base de yaourt et d'anchois mixés.

****

EVENEMENT : L'Univers de Mag, partenaire de

CenF2008_logo

Posté par magkp à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 10 juillet 2008

Tomates et courgettes font bon ménage !

Des tomates farcies aux courgettes légèrement confites : c'est bon et idéal pour accompagner une épaule d'agneau confite ou une côte de boeuf grillée au barbecue. Et, avec des produits de saison, c'est tellement meilleur. Profitons-en !

Tomates farcies aux courgettes

pour 4 personnes :

- 4 tomates

- 1 courgette

- 1 petit oignon

- 2+1 cuillers à soupe d'huile d'olive

- sel, poivre

Couper un chapeau à 4 tomates et les vider. Réserver l'intérieur.

Couper une belle courgette en petits dés, émincer finement un petit oignon.

Dans un peu d'huile d'olive, faire revenir la chair des tomates, les dés de courgettes et l'oignon. Assaisonner.

Une fois les légumes cuits, en garnir les tomates évidées.

Chapeauter les tomates. Verser un peu d'huile d'olive sur chaque tomate.

Faire cuire à four chaud (200°) pendant 20 minutes environ. Déguster en accompagnement d'une viande.

Posté par magkp à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 24 juillet 2007

La piémontaise, un grand classique

Grand classique des buffets et des pique-nique, la salade piémontaise plait aussi bien aux petits qu'aux plus grands. Si elle n'a aucun intérêt en plein hiver, l'été, réalisée avec de bons produits, c'est une salade gourmande qui peut être servie en entrée comme en plat.

piémontaise 002

Salade piémontaise

Pour 4 personnes :

- 3 pommes de terre à chair ferme (type roseval)

- 3 tomates

- 3 oeufs

- 250g de jambon en dés (un talon fait l'affaire)

- 6 à 8 cornichons selon la grosseur

- 2 belles cuillérées de mayonnaise

Peler les pommes de terre et les couper en cubes égaux. Les faire cuire 6 mn (à partir du sifflement) dans le panier vapeur de l'autocuiseur. Les sortir et les laisser refroidir.

Faire cuire les oeufs durs 6 mn dans une casserole d'eau bouillante. Les écaler et les laisser refroidir.

Couper en dés les tomates, les oeufs durs, le jambon et les cornichons.

Ajouter la mayonnaise et mélanger.

Laisser reposer au moins 1h au réfrigérateur.

Posté par magkp à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 12 juin 2007

Un peu de fraicheur pour commencer

Voici une petite salade très agréable par temps chaud pour commencer, simplement, un repas entre amis. Largement inspirée par Cyril Lignac, cette entrée vite préparée a néanmoins subi mes caprices !

 

 

Salade de courgettes et tomates à la mozarella

 

Pour 4 pers. :

- 1 petite courgette


- 1/8 de poivron rouge

- 2 tomates

 

- 1 boule de mozzarella


- 3 c. à s. d’huile d’olive


- 3 c. à s. de vinaigre balsamique


- Mesclun


- Thym frais


- Sel et poivre du moulin

 

Préparer une vinaigrette en laissant fondre le sel dans le vinaigre puis en ajoutant le poivre et huile d’olive.

 

Ajouter un peu de thym effeuillé et une c. à s. d’eau chaude (pour une meilleure émulsion).

 

Bien mélanger avant d’ajouter la mozzarella coupée en cubes. Laisser mariner.

Couper les courgettes en très fines rondelles (afin qu'elles s'imbibent mieux de vinaigrette et soient plus tendres) et les disposer en rosace sur une assiette.

 

Couper également les tomates en rondelles.

 

Peler et épépiner le poivron, le couper en petits dés.

 

Garnir l’assiette de courgettes, de tomates et de mozzarella. Ajouter quelques feuilles de mesclun et des dés de poivron.

 

Arroser du reste de vinaigrette. Laisser reposer (le temps de préparer le reste du repas) afin que les courgettes soient attendries.