dimanche 1 janvier 2006

Bonne et heureuse année !!!

2005 a été riche en découvertes, échanges et créations.
Découverte des blogs culnaires grâce au forumeuses de Marmiton en début d'année,
création de L'Univers de Mag en avril,
rencontres "virtuelles" et échanges amicaux avec certaines bloggeuses au fil des mois,
participation à l'émission Droit dans le buffet sur Europe 1 en  octobre...

A travers L'univers de Mag, je me suis efforcée à cuisiner dans le but de séduire (vous, des inconnus),
j'ai essayé des mets que jen'aurais pas osés réaliser,
je me suis mise à penser que je pouvais prétendre au titre de rédactrice spécialisée en cuisine (ça change de la communication d'entreprise)...

Et ce, grâce à vous, fidèles visiteurs, à vos remarques, à vos mails de sympathie et d'encouragements.

En cela, je vous remercie. Merci aussi de m'avoir rendu 50 000 fois visites en 8 mois...

Que vous soyez aussi toujours plus nombreux à venir me rendre visite dans mon univers et que vous y trouviez plaisir à me lire à chaque fois.

Meilleurs voeux à vous tous pour cette nouvelle année !

Posté par magkp à 00:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]


vendredi 30 décembre 2005

Mes paniers de douceur (suite et fin)

Je vous ai parlé de mes paniers de douceur de cette fin d'année, garnies de bouchées au chocolat, de confitures diverses, de cakes aux fruits confits et de liqueurs.

Bien sur, j'aurais pu y glisser aussi un pain d'épices, des sablés, ou encore varier les plaisirs avec du salé (moutarde, chutney, confiture d'oignons, huile aromatisée...), y ajouter une bonne bouteille de vin, un livre de cuisine, un plat, un torchon... Un repas (le petit-déjeuner, le goûter), une couleur (le jaune, le vert), une région, un plat (le tagine) : voilà autant de variantes possibles.

panier_de_douceurs_pour_Danielle_003

Mais revenons-en au contenu des deux paniers proposés.
Je vous ai déjà livré certaines recettes ; il me reste encore celles du cake aux fruits confits, de la tartinade au citron et de la crème de whisky...Pour les deux premières, il s'agit d'un mélange à ma façon (parce que trop de beurre ou d'oeufs, parce que difficulté de conservation trop longue) de plusieurs recettes recueillies à droite à gauche (cake de Clélia Ventura, lemon curd d'Anne), la crème de whisky est une reprise telle quelle d'une recette donnée un temps sur le forum de Marmiton, dont je ne me souviens plus de l'auteur. J'espère qu'elles vous plairont !

Cake aux fruits confits

 - 3 œufs

- 250g + 1 cuillère de farine

- ½ paquet de levure

- 150g de très bons fruits confits (poires, clémentines, cerises, angéliques, figues, zestes de citron et d'orange...)

- 50g de raisins secs blonds

- 200g de sucre

- 200g de beurre

- 30g d'amandes effilées

- 3 cuillères à soupe de rhum

Couper les fruits confits en gros morceaux. Les faire macérer avec les raisins secs dans un mélange d'eau et de rhum pendant au moins 1 heure.

Préchauffer le four à 200/210°C.

Travailler au fouet ou au batteur électrique à vitesse moyenne le sucre et le beurre ramolli et coupé en petits morceaux jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Ajouter les œufs un à un, en continuant de fouetter pendant une dizaine de minutes, puis la farine et la levure. Mélanger encore.

Egoutter et éponger dans du papier absorbant, les fruits confits et les raisins secs. Les rouler dans un peu de farine. Les incorporer délicatement dans la préparation.

Beurrer le fond et les parois d'un moule à cake. Le remplir de pâte, parsemer la surface d'amandes effilées. Mettre au four aussitôt.

Après 15 minutes, baisser le four à 180°C et maintenir la cuisson pendant 1 heure environ. Vérifier de temps en temps la couleur du dessus du cake : le couvrir, si nécessaire, d'une feuille de papier aluminium. Le gâteau est cuit lorsque la lame d'un couteau ressort sèche. Démouler une fois froid.

Ce cake reste très moelleux une bonne semaine. Il suffit de l'emballer dans une feuille de film alimentaire ou bien encore de le laisser dans son moule en aluminium de cuisson.
Le secret réside essentiellement dans le mode de cuisson : longue et douce.

tartinade_au_citron

 Tartinade au citron

pour 2/3 pots :

- 4 citrons (soit 220g de jus)

- 3 oeufs

- 130 g de beurre doux coupé en dés

- 250 g de sucre en poudre

Laver les citrons et en zester deux très finement. Presser les citrons pour en extraire le jus.

Verser le jus, les zestes, le sucre et le beurre en parcelles dans une casserole ou un saladier posé sur une casserole d'eau frémissante (la technique du bain-marie ou celle de la cuisson directe conviennent toutes les deux). Laisser fondre à feu doux sans cesser de mélanger.

Incorporer un à un les oeufs battus tout en fouettant (surtout si cuisson directe). Laisser cuire à feu doux pendant une demi-heure (un peu moins et sans cesser de tourner si cuisson directe).

Quand la tartinade est assez épaisse (mais pas trop car elle durcit encore en refroidissant), la verser dans des pots bien propres. Fermer les couvercle et retourner aussitôt.

Se conserve au frais environ 3 mois.

crème de whisky (3)

 Crème de whisky

pour 1 bouteille

- 2 flans caramel type flamby

- 250g de lait concentré sucré

- 1 ristretto (café expresso très serré)

- 2 dl de whisky

- 10 cl d'eau

Mixer tous les ingrédients. Placer le tout dans une jolie bouteille.

Après 1 heure contrôler si le liquide n'est pas trop épais. Ajouter de l'eau si nécessaire.

Secouer et replacer la bouteille au réfrigérateur.

La crème de whisky se boit au bout de 4/5 jours et se conserve minimum 2 semaines au réfrigérateur (après, jamais testé : il n'en reste plus !).

Posté par magkp à 10:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 29 décembre 2005

Les chocolats, on n'en fait qu'une bouchée !

Avec du retard et des photos plutôt floues en plus !, voici enfin les recettes de bouchées au chocolat réalisées en cette fin d'année, qui ont, notamment, garni mes paniers de douceur !

Pour les truffes, il s'agit d'un grand classique appris à l'école, lorsque j'avais 7 ans, et qui me plait toujours autant.

Pour les autres bouchées, j'ai improvisé à partir de recettes glanées ça et là, mais le résultat, s'il me comble sur le plan gustatif, n'est pas à la hauteur de mes attentes d'un point de vue esthétique. J'ai d'abord essayé de confectionner une coque en chocolat comme le préconisaient certaines mais, faute (probablement) de chocolat de couverture, celles-ci ne se démoulaient pas. J'ai donc opté pour une autre méthode : plonger chaque bouchée dans le chocolat chaud à l'aide d'une cuillère à fondue (la plus proche de la cuillère à deux dents des chocolatiers !). A refaire avec de meilleurs produits !

Bouchées au chocolat noir, à l'orange et à la noix de coco

pict0041

 - 100 g de crème fraîche

- 150 g de chocolat noir

- autant de dés d'oranges confites que de bouchées (une vingtaine)

- de la noix de coco en poudre

100g de chocolat noir de couverture

Faire fondre le chocolat noir avec la crème au micro-ondes ou dans une casserole.

Remuer et remplir de ganache des moules en silicone ou des bacs à glaçons. Déposer un dé d'oranges confites dans chaque alvéole. Laisser refroidir au congélateur 15 minutes.

Faire légèrement griller la noix de coco dans une sauteuse. Laisser refroidir.

Sortir les bouchées et les démouler. Les rouler dans la noix de coco refroidie.

Faire fondre le chocolat de couverture et y tremper rapidement chaque bouchée à l'aide d'une fourchette à deux dents.

Les déposer au fur et à mesure sur une grille et les laisser refroidir.

Bouchées aux deux chocolats et aux framboises

pict00311

- 100 g de crème fraîche

- 150 g de chocolat noir

- autant de framboises entières surgelées que de bouchées (une vingtaine)

100g de chocolat blanc de couverture

Faire fondre le chocolat noir avec la crème au micro-ondes ou dans une casserole.

Remuer et remplir de ganache des moules en silicone ou des bacs à glaçons. Déposer une framboise encore congelée dans chaque alvéole. Laisser refroidir au congélateur 15 minutes.

Sortir les bouchées et les démouler.

Faire fondre le chocolat de couverture et y tremper rapidement chaque bouchée à l'aide d'une fourchette à deux dents.

Les déposer au fur et à mesure sur une grille et les laisser refroidir.

Tous les chocolats se conservent très bien, au réfrigérateur, dans une boite plastique.

Posté par magkp à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 28 décembre 2005

Le Bistrot du Fort : un bistrot de qualité

Ouvert depuis quelques mois, le Bistrot du Fort est un de ces lieux où la qualité est un maître mot. Laurent Fricheteau y tient les rênes avec prodige. Il faut dire qu'il n'en est pas à son premier coup d'essai. Auparavant, il tenait deux restaurants l'un, la Sourdière, dans le 1er arrondissement parisien, l'autre le Lauriston, si je me souviens bien, dans le 16ème. Deux adresses dignes des plus grands bistrots parisiens.

Là encore, le chef nous concocte une cuisine traditionnelle, délicate et généreuse.
Les entrées le démontrent : escargots, cassolettes de cèpes, croustillants au rocamadour, terrine du chef et son chutney d'oignons...  En ce moment, n'hésitez pas à goûter le foie gras truffé maison, il est divin. Les pièces de bœuf charolaises sont de belle taille, très fondantes et très bien accompagnées : chaussons de pommes-de-terre (comme les fait si bien la mamie alsacienne de mon mari, les fameux pankoufle - désolée pour l'orthographe qui n'est certainement la bonne...), haricots verts, tomates et morilles. Les gambas sont elles aussi remarquables et s'accommodent parfaitement d'un riz safranée.
Les classiques de la cuisine française ne sont pas oubliés : pot-au-feu, tête et langue de veau sauce ravigote... A moins que vous ne craquiez pour les plateaux de fruits de mer et leurs huîtres de chez Gilardeau.
D'ailleurs, au pire, vous pourrez repartir avec, puisque le Bistrot du Fort propose également de la vente à emporter.
Quant aux desserts, la carte est alléchante : mi-cuit au chocolat, tarte tatin, profiteroles, crème brûlée, baba au rhum...

C'est vrai que ce n'est pas donné : comptez 30€ minimum par personne, sans la boisson, auquel vous devrez ajouter peut-être des suppléments (beaucoup de plats en ont). Cela dit, au vu de la qualité, c'est tout à fait correct.
L'équipe en salle est jeune et sympa. Elle vous accueille de 8h à 22h autour d'un verre (café et salon de thé) ou en terrasse.
Une belle adresse dans un coin où les restaurants de qualité ne sont vraiment pas nombreux.

Le Bistrot du Fort
2 avenue du Fort - 94370 Sucy en Brie
tél. : 01 45 90 54 89
http://www.lebistrotdufort.com

Posté par magkp à 14:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 27 décembre 2005

Des paniers de douceur...

Une invitation ? Un cadeau à offrir ? Pensez aux paniers de douceurs. Non que l'idée soit très originale, mais ces présents font, en général (en général,oui, parce qu'il y a toujours les malades de leur ligne, les abonnés à la crise de foie ou les inconditionnels au bouquet de fleurs !) vraiment plaisir. En tout cas, moi, ça me plairait beaucoup (à bon entendeur... !).

Voici donc mes créations de fin d'année offertes, l'une lors d'une invitation à dîner, l'autre à nos hôtes le jour de Noël (eh oui, cette année, je ne suis pas passée derrière les fourneaux : j'ai mis les pieds sous la table !) :

- truffes au chocolat, bouchées au chocolat, à l'orange et à la noix de coco, fruits déguisés (avec pâte d'amande maison), crème de whisky , pot de tartinade au citron et deux autres de confiture de banane-rhum et de framboise

panier_de_douceurs_pour_sophie_et_fredo_002


- cake aux fruits confits, petit pot de tartinade au citron, un autre de confiture poire-chocolat, un dernier de banane-rhum et bouteille de crème de whisky

pict0003


Et voici chaque panier empaqueté...

 panier_de_douceurs_pour_sophie_et_fredo_003panier_de_douceurs_pour_danielle_009

Posté par magkp à 00:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


vendredi 23 décembre 2005

A s'en lécher les babines !

Un Noël sans chocolat n'est pas un Noël réussi ! Et chez nous, les truffes, ça a toujours été l'affaire des enfants.

D'ailleurs, la recette que je viens de transmette à mon petit garçon d'à peine 4 ans, je l'ai apprise à l'école lorsque j'avais 7 ans. Et j'ai même toujours la recette écrite de mes petits doigts boudineux, avec ses ratures et ses fôtes fautes d'orthographe !

Je vous la livre donc telle quelle. Elle est très simple, mais très bonne et peut aisément être offerte à vos proches dans un panier de douceurs. Quelle fierté pour vos petits marmitons !

truffes005

Truffes au chocolat

- 250 g de chocolat de couverture noir

- 2 jaunes d'oeufs

- 150g de beurre mou

- du cacao en poudre

Faire fondre le chocolat à feu très doux. Ajouter l'arôme.

Hors du feu, incorporer le beurre en parcelles puis les jaunes d'oeufs préalablement battus. Bien mélanger.

Laisser refroidir au réfrigérateur deux heures minimum.

Lorsque la ganache est assez dure, former des boules à l'aide de ses mains ou d'une cuillère parisienne et les rouler dans le cacao.

Se conservent très bien au réfrigérateur, dans une boite plastique, une quinzaine de jours.

De nombreuses variantes sont possibles : avec du whisky, de l'extrait de café, du cognac..., roulés dans des pistaches ou des noisettes concassées, de la noix de coco... Ma préférence va pourtant à la recette la plus simple.

Posté par magkp à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 20 décembre 2005

Une envie de ris de veau...

Ah les ris de veau ! Le souvenir d'une bouchée à la reine délicatement cuisinée par ma maman, cette entrée dominicale festive, tout en douceur et en finesse...

Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais osé me lancer dans une telle préparation, par peur de gâcher les ris de veau. Alors quand on m'en a réclamé la semaine dernière, je n'ai pas résisté à cette envie. J'ai fait confiance à la recette de Jean-Pierre Coffe, que j'ai quand même légèrement modifiée (on ne se refait pas!).

bouchée à la reine 003

Bouchées à la reine au ris de veau

Pour 4 personnes

- 4 feuilletés

- 300g de ris de veau

- 300g de champignons

- 1/2 litre de bouillon de volaille

- 30g + 50g de beurre demi-sel

- 50g de farine

- 100 g de crème fraiche

- 1 jaune d'oeuf

- sel, poivre

Faire dégorger le ris de veau dans de l'eau pendant 4 heures. Le débarrasser des filaments et du sang coagulé. 

Le cuire dans le bouillon bien chaud pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, laver et couper les champignons. Les faire cuire dans une sauteuse avec 30g de beurre.

En fin de cuisson, égoutter le ris de veau. CONSERVER LE BOUILLON.

Détailler le ris de veau en petits cubes. Les ajouter à la poêlée de champignons. Assaisonner et laisser cuire encore une dizaine de minutes.

Préparer un roux blond avec le beurre restant et la farine. Ajouter le bouillon et bien remuer. Laisser cuire à feu doux.

Allumer le four à 180° et y glisser les feuilletés pendant 10 minutes, le temps de les réchauffer.

Bien mélanger le jaune d'oeuf et la crème. L'incorporer à la sauce. Ajouter le mélange ris de veau et champignons. Bien mélanger.

Sortir les feuilletés du four. Les remplir de garniture et servir de suite (bien chaud).

Le reste de la garniture peut être servi à part s'il s'agit du plat principal ou, s'il s'agit d'une entrée, être congelé et utilisé ultérieurement avec des escalopes de dinde ou de poulet.

jeudi 15 décembre 2005

La confiserie est un jeu d'enfants (enfin presque !)

Pour parodier les célèbres livres (que je vous recommande vivement d'ailleurs, pour un anniversaire ou Noël) du non moins célèbre Michel Oilver, les gourmandises que nous avons préparées avec mon petit bout de chou aujourd'hui sont vraiment des jeux d'enfants. Voyez plutôt...

mendiants_004

Mendiants

Faire fondre du chocolat noir (ou au lait ou blanc). L'étaler en petites galettes sur une feuille de silicone ou de papier sulfurisé.

Déposer sur chaque, un morceau d'abricot sec, pistache décortiquée (non salée), morceau de zeste d'orange, raisins blonds, amande émondée... Laisser durcir. C'est tout !

Se conservent au réfrigérateur dans une boite plastique.

 

PICT0032

Fruits déguisés

- des pruneaux

- des abricots secs

- des dattes...

pour la pâte d'amande :

- 100g d'amandes en poudre

- 100g de sucre en poudre

- 3 cuillères à soupe d'eau

- des colorants alimentaires

Préparer la pâte d'amande en mélangeant sucre, amande et eau. Ajouter quelques gouttes de colrant en fonction des couleurs désirées. Bien malaxer à la main (comme de la pâte à modeler).

Former des petits boudins de la longueur des fruits à fourrer.

Faire une fente dans les fruits à l'aide d'un couteau et y déposer la pâte d'amande.

Se conservent au réfrigérateur.

 

La semaine prochaine, nous nous en mettrons pleins les doigts. Mais chut, c'est encore un secret...

vendredi 9 décembre 2005

L'atelier du mercredi : les premières douceurs de décembre

Nous y voici, en décembre. L'heure est venue de s'attaquer aux petits douceurs de fin d'année, une bonne occasion pour cuisiner avec les bouts d' chou.

Ce mercredi, c'est butterbredele (ou petits sablés au beurre) et roses des sables. C'est très simple et ça plaît autant à préparer qu'à dévorer !

confiserie_de_No_l_002

 

Butterbredele

pour 25-30 pièces :

- 200 g de farine

- 100 g de sucre

- 100 g de beurre pommade

- 1 œuf

- 60 g de poudre d'amandes

- quelques gouttes de colorant alimentaire

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter tous les autres ingrédients, pétrir et former une boule de pâte sablée.

Etaler la pâte sur un plan fariné sur une épaisseur de 5 mm. Faire des formes à l'emporte-pièce.

Disposer les bredele sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé puis enfourner environ 15 minutes.

 

Roses des sables

- 150g de pétales de maïs soufflées non sucrées

- 150g de beurre

- 300g de chocolat pâtissier

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Ajouter le beurre en pommade. Bien mélanger. Incorporer les pétales de maïs. Bien mélanger de nouveau.

roses_des_sables_0021

Déposer des petits tas à l'aide d'une cuillère sur une tôle pâtissière. Réserver au réfrigérateur avant de les déguster.

Se conservent très bien, au réfrigérateur, dans une boite plastique.

mardi 6 décembre 2005

De la douceur d'un soir d'hiver...

Quelques carottes et navets, un peu de baies roses, de la crème fraiche et vous voilà parti pour le Paradis...

Léger, mousseux, crémeux, légèrement sucré, voici un velouté que même les plus réfractaires aux légumes vous réclameront !

velout__de_carottes_aux_baies_roses_002

Velouté de carottes aux baies roses

pour 4 personnes,

- 5 carottes

- 2 petits navets

- 25g de beurre

-1l d'eau

- 1 carré frais

- 1 cuillère à soupe de crème fraiche

- du gros sel

- des baies roses

Eplucher, laver et couper les légumes en morceaux.

Dans une cocotte-minute, faire fondre le beurre. Y faire revenir les légumes. Ajouter l'eau et l'assaisonnement. Fermer la cocotte et laisser cuire 15 minutes à partir du sifflement.

Mixer longuement les légumes au pied-mixeur, jusqu'à obtention d'un velouté mousseux. Ajouter le carré frais et la crème fraiche. Redonner un coup de mixeur. Servir aussitôt.

Posté par magkp à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,